CERFO > Actualités > Détail : Midi-causerie du 15 avril 2015 : GESTION DE LA LUMIÈRE DANS UNE CPI

Midi-causerie du 15 avril 2015 : GESTION DE LA LUMIÈRE DANS UNE CPI

4 juin 2015

LA GESTION DE LA LUMIÈRE DANS UN CONTEXTE DE COUPE PROGRESSIVE IRRÉGULIÈRE

 

Le 15 avril 2015 avait lieu le deuxième de 3 midi-causeries ouverts au public. À cette occasion, de la documentation avait été présentée sous la forme d'un Power Point.

 

Pour consulter le Power Point, cliquez ici.

 

Résumé

La photologie forestière est une science qui présente de plus en plus d’intérêt pour qui veut cultiver la forêt. De nombreuses études décrivent les spectres spécifiques de pourcentage de couverture nécessaire à une croissance optimale et au recrutement de semis. Également, le contrôle de l’installation et du développement des essences de lumière peut être dosé par le contrôle de l’ouverture du couvert. On pensera aussi à l’utilisation de trouées ou de bandes, dont les formes, les grandeurs et les orientations peuvent être optimisées.

Mais comment intégrer de manière opérationnelle, dans des modalités facilement transmissibles et pouvant être suivies, des concepts reconnus, et ce, particulièrement dans un contexte de futaie irrégulière?

La présentation suggèrera quelques pistes. Il y a notamment l’analyse du peuplement ou de l’unité d’échantillonnage par une approche de micro-peuplement. Ensuite, l’utilisation de l’espacement plutôt que la seule surface terrière est proposée. Le concept de coefficient d’espace vital s’inspire notamment des nomogrammes de densité des guides sylvicoles ontariens, ainsi que de ceux de chercheurs québécois. Les classes d'espacement proposées sont modulées en fonction des résineux et des feuillus, à petites ou larges cimes et en fonction de grandes classes de diamètre et ont fait l'objet de validations sur le terrain. D'un point de vue sylvicole, la recherche d'une cible de couvert résiduel bien distribué est nettement plus efficace qu'une cible de prélèvement en surface terrière.