CERFO > Formations > Récolte dans les coupes progessives irrégulières (opérateurs)

Récolte dans les coupes progessives irrégulières (opérateurs)

Contexte

Pour un aménagement écosystémique des forêts publiques, il doit y avoir une diversification de la sylviculture. Parmi les moyens proposés, l’exploration du régime de la futaie irrégulière est une avenue importante pour les forêts feuillues. Proche de la nature et souple, elle permet notamment de créer les conditions optimales pour des espèces de haute valeur, actuellement considérées comme des enjeux de biodiversité en raison de leur régression marquée dans nos forêts.

Dans ce contexte, un atelier de formation a été prévu pour le transfert des connaissances et l’intégration opérationnelle des nouvelles modalités.

Objectifs de la formation

Les objectifs de cette formation sur la coupe progressive irrégulière en plein sont de :

  • expliquer sommairement la problématique du secteur et les objectifs;
  • expliquer sommairement ce qu’est la coupe progressive irrégulière ainsi que ses modalités;
  • reconnaître les trois types de cas pouvant être rencontrés dans une CPI;
  • intégrer certaines modalités particulières pour la faune ou la promotion de certaines espèces ou certains attributs;
  • expliquer comment utiliser un nomogramme de densité;
  • expliquer les éléments essentiels d’autécologie des principales espèces, particulièrement l’érable à sucre et le chêne rouge;
  • rendre autonomes les vérificateurs pour effectuer la vérification;
  • rendre autonomes les travailleurs et expliquer l’importance de l’abattage directionnel dans ce type de travail.

Plan de la formation

Les activités reliées à cette formation touchent :

  • Contexte et problématique du secteur;
  • Objectifs de la prescription et choix de la coupe progressive irrégulière;
  • La coupe progressive irrégulière, description, variantes et modalités;
  • Introduction au diagramme de densité (nomogramme);
  • Rappel de l’autécologie des principales espèces (ERS, CHR, EPR, BOJ et HEG);
  • Visualisation des distances (génomes) et classes de diamètres;
  • Identification des trois cas possibles pouvant être rencontrés :
  1. Le maintien d’un couvert forestier pour l’ensemencement et le contrôle de l’envahissement des espèces de lumière.
  2. L'optimisation de la densité pour la croissance des tiges désirées et des perches déjà établies.
  3. La libération de trouées bien régénérées.
  • Importance du respect du martelage et de la répartition des sentiers de débardage;
  • Importance de l’abattage directionnel en vue de minimiser les blessures aux arbres lors des opérations de débardage;
  • Introduction au concept de planification de chantier;
  • Introduction de la notion d’indicateurs de performance et suivis.

Méthodes pédagogiques

Une période théorique débute d’abord l’atelier pour présenter le contexte, la prescription et plus spécifiquement ce qu’est la coupe progressive irrégulière.  

Sur le terrain, nous procéderons par étapes avec un premier exercice qui permettra de renforcer l’appréciation oculaire des distances, des diamètres et des choix d’essences. L’exercice prévu permettra de reconnaître les principaux cas et montrera aux travailleurs comment utiliser les espacements et l’abattage directionnel.

Une assistance immédiate sur le terrain est prévue lors du début des travaux d’abattage par les professionnels de l’équipe du CERFO. Chaque professionnel assistera chacune des équipes d’abattage à raison d’une journée par équipe.   

Au besoin, les travailleurs seront regroupés pour discuter des cas litigieux rencontrés. Deux fois par jour, en fin d’avant-midi et d’après-midi, une séance de débriefing est prévue à cet effet. La troisième journée sera consacrée aux modalités retenues pour effectuer les suivis avec le contremaître tandis que la quatrième journée consistera à faire le bilan des travaux tout en guidant les travailleurs. Une journée supplémentaire de contrôle et suivi est ajoutée pour les équipes de décembre ainsi que pour les équipes de janvier afin de s’assurer de la qualité des travaux.

 

Matériel didactique

L’équipement nécessaire pour les équipes d’abatteurs manuels comprend :

  • matériel habituel pour effectuer l’abattage des arbres (scie mécanique, coffre à outils, essence, huile, équipements de rechange, trousse de premiers soins …);
  • équipement de sécurité (casque, bottes, visière ou lunettes de protection, etc.);
  • débusqueuse (coffre à outils).

L’équipement nécessaire pour l’équipe technique :

  • GPS avec cartes du secteur;
  • formulaire de suivi avant intervention et de martelage;
  • ruban à mesurer de 15 m;
  • trousse de premiers soins;
  • équipement de sécurité (casque, bottes, visière ou lunettes de protection, etc.);
  • annexe 4 du cartable de formation pour l’évaluation des blessures aux arbres;
  • protocole de suivi du bois sur pied (fourni sur place par le CERFO).

 

Attestation

Les participants recevront une attestation du CERFO pour l’atelier. 

Formateurs

Guy Lessard, ing.f., M.Sc.
Directeur aménagement forestier durable et sylviculture

Gilles Joanisse, biol, Ph.D.
Chargé de projet

Philippe Bournival, ing.f., M.Sc.
Chargé de projet

 

Pour de plus amples informations ou pour une formation dans votre région, contactez-nous