CERFO > Financement > Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC) (CRSNG) > Recherche et développement appliquée (RDA)

Recherche et développement appliquée (RDA)

Objectifs  

Les subventions de RDA visent à offrir aux entreprises établies au Canada l’accès à des connaissances, à une expertise et aux capacités dans les collèges canadiens, et à former des étudiants pour qu’ils acquièrent les compétences techniques essentielles requises par les entreprises. Les collaborations mutuellement bénéfiques pour les parties concernées devraient procurer des avantages économiques aux entreprises partenaires et au Canada. Les collaborations bénéfiques pour les partenaires procurent des avantages économiques aux entreprises partenaires ou au Canada.  

Description  

Les subventions de RDA appuient des projets de recherche et développement appliquée bien définis menés conjointement par des chercheurs des collèges et leurs partenaires du secteur privé. Les entreprises partenaires et le CRSNG partagent les coûts directs des projets. La durée des projets peut varier de six mois à trois ans.  

Un projet de RDA peut se situer à n’importe quel point de la gamme des activités de R et D, pourvu qu’il respecte le mandat de recherche, de formation et de transfert de technologie du collège visé. Chaque demande doit faire état d’un partenariat étroit avec une entreprise, d’une planification détaillée et d’une solide justification du budget établi. Elle doit aussi préciser clairement les hypothèses sous-jacentes, les approches prévues, les jalons et les résultats escomptés.  

Les projets qui visent à effectuer des analyses de routine, à donner de la formation de façon systématique, à recueillir des données sans interpréter les mécanismes sous-jacents, ou qui portent sur des services professionnels ou d’experts-conseils ou l’utilisation courante des appareils du collège ne sont pas admissibles. De même, on ne prendra pas en considération les demandes qui comprennent la mise sur pied et la gestion opérationnelle d’un institut, ou d’un groupe formel ou informel de chercheurs, ou celles qui sont surtout axées sur l’acquisition et l’entretien d'appareils à l'appui de la recherche appliquée.  

Critères de sélection  

Les demandes sont évaluées en fonction des critères suivants :  

  • Mérite technique : Le projet doit être rigoureusement scientifique et techniquement réalisable et permettre une application novatrice de connaissances existantes ou l’acquisition de connaissances nouvelles. Le plan de projet doit être approprié, suffisamment détaillé et raisonnable. Dans le cas des demandes complexes (notamment les demandes de niveau 3), il faut montrer que le projet bénéficie d’un appui adéquat du collège en exposant en détail les engagements particuliers de l’établissement au titre de l’appui financier, des appareils ou de l’accès aux installations.  
  • Compétence en recherche appliquée : L’équipe de recherche doit avoir toutes les compétences nécessaires pour travailler de façon compétente à l’atteinte des objectifs définis et pour mener à bien l’ensemble du projet. Par exemple, le responsable du projet devrait avoir réalisé dans le passé un projet de recherche d’envergure comparable avec des partenaires. Les compétences de l’équipe du collège peuvent être complétées par le savoir-faire de l’entreprise partenaire.  
  • Incidence possible sur la capacité d’innovation : La proposition doit définir la façon dont le travail permettra d’améliorer des produits, des procédés, des politiques et des procédures ou la prestation de services au profit de l’entreprise partenaire et montrer que l’exploitation des résultats du projet aura des retombées positives sur l’économie canadienne dans un délai raisonnable.  
  • Appui du secteur privé : L’entreprise partenaire doit investir dans le projet une partie appropriée de ses propres ressources, compte tenu des risques qu’elle encourt, des avantages qu’elle en tirera et de la valeur de la subvention demandée au CRSNG. Elle doit également être à même d’exploiter les résultats qui découleront de la recherche. Un nouveau partenariat est exigé pour les demandes de subvention dont la valeur est inférieure à 25 000 $ et pour lesquelles aucune contribution en espèces n’est requise de l’entreprise partenaire.  
  • Contribution à la formation de personnel hautement qualifié : La demande devrait comporter un volet consacré à la formation des étudiants et indiquer comment les connaissances et l’expérience acquises par les étudiants, les adjoints de recherche ou les autres personnes qui participent au projet, notamment les employés de l’entreprise, contribueront au développement d’applications pratiques des connaissances ou au renforcement de la capacité d’innovation et de la base de recherche appliquée du secteur privé et du milieu collégial. La demande devrait expliquer pourquoi le nombre d’étudiants formés dans le cadre du projet est approprié.  
  • Avantages pour le Canada : En plus de présenter dans la demande les avantages économiques pour le Canada selon le critère Incidence possible sur la capacité d’innovation énoncé ci-dessus, il faut donner un aperçu de tous les avantages économiques, sociaux ou environnementaux supplémentaires dont le Canada pourrait bénéficier.