CERFO > Services > Télédétection forestière

Télédétection forestière

La télédétection est l’un des secteurs phares du CERFO, qui bénéficie d’un nouveau laboratoire depuis 2013, grâce à une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation. Le centre se positionne alors dans les différentes sphères de la foresterie, comme un partenaire incontournable dans l’implantation des technologies actives (lidar) et passives (multispectrale / hyperspectrale).

Depuis plusieurs années, le CERFO utilise les images satellitaires multispectrales et hyperspectrales de haute résolution dans le cadre de ses projets. Il s’intéresse notamment au développement de nouveaux processus pour caractériser les peuplements forestiers (essences présentes, densités et hauteurs) à partir de ce type d’images. Il a aussi développé une expertise en classification orientée objet pour segmenter la cime des arbres et ainsi cartographier la canopée en milieu urbain ou forestier.

La technologie lidar est aussi au cœur des travaux de recherche du centre, en particulier pour l’analyse de caractéristiques du territoire telles que les patrons d’écoulement de l’eau et la localisation de milieux humides temporaires comme que les étangs vernaux, essentiels à la survie de certaines espèces d’amphibiens. Cette technologie permet aussi d’identifier les sites de contraintes de drainage pour la planification de la voirie forestière et la mise en valeur du territoire.

Les deux technologies actives et passives sont souvent combinées, permettant alors une analyse plus complète et plus robuste du territoire. Cela mène à la production de nouvelles cartographies fines, plus efficaces et plus précises, représentant alors des outils de planification et de gestion précieux pour les utilisateurs du milieu et les aménagistes.

Télédétections multi et hyperspectrale :

    • Développement de modèles de classification des essences forestières.
    • Caractérisation des volumes et des produits par essence.
    • Détermination du pourcentage de couvert forestier résiduel après une coupe partielle.
    • Détection des changements spatiotemporels de l'état de la forêt.
    • Cartographie de la régénération forestière pour le suivi après feu.
    • Identification des milieux humides.
    • Cartographie de la canopée en milieu urbain.

      Télédétection lidar :

      • Segmentation des couronnes d’arbres de manière automatique.
      • Modélisations hydrologiques linéaire et surfacique.
      • Détermination des zones potentielles d’accumulation d’eau et des sites de contraintes de drainage pour les opérations forestières.

      Modélisation spatiale :

       

      Dans le but de :

      • Améliorer la connaissance du territoire
      • Assurer une planification plus efficace des interventions
      • Mieux connaître la localisation de milieux sensibles à l’aménagement et faciliter la mise en place de mesures de protection.
      • Évaluer la distribution de populations à risque (îlots de chaleur, maladies, etc.).

       

      Les programmes de formation offerts touchent les axes suivants :  

        • Technologie lidar aéroportée.
        • Télédétection multispectrale et hyperspectrale (PCI, ENVI, eCognition).
        • Analyses spatiales et systèmes d’information géographique (ArcGIS et logiciels libres).
        • Analyses statistiques et spatiales dans R.

           

           Quelques exemples d'applications :

           Analyse des données LiDAR

           

           

          Suivi spatio-temporel de l'occupation du territoire, cartographie historique (1984) et actuelle (2009)

           

          Analyse du couvert forestier