CERFO > Formations > Diagnostic et prescription sylvicoles

Diagnostic et prescription sylvicoles

Contexte

Dans le cadre de la refonte du régime forestier québécois, le gouvernement propose une variété de nouveaux paradigmes et de nouveaux arrangements institutionnels pour orienter le changement demandé. Parmi ceux-ci, la mise en œuvre de l’aménagement écosystémique, de l’intensification de la pratique sylvicole ainsi que la mise en place d’une gestion intégrée et régionalisée des ressources impliquent la prise en compte de nouveaux et de nombreux objectifs d’aménagement et d’objectifs sylvicoles.

Or, il n’est pas rare, pour une problématique sylvicole, d'avoir plusieurs options pour la traiter. Cette situation s’explique de plusieurs manières, par exemple, par des contextes de travail différents, des méthodologies de travail différentes, l’utilisation de paramètres décisionnels différents, etc. Afin de contribuer à ce que les forestiers disposent d’une démarche diagnostique rigoureuse et documentée, d’outils de travail et de mises à jour des connaissances nécessaires à la mise en œuvre du nouveau régime forestier québécois, la présente formation pratique est proposée. Cette formation est donc particulièrement destinée à ceux et celles qui ont à prescrire des traitements sylvicoles.

La méthode de diagnostic sylvicole permet de suivre une démarche logique de travail et constitue un outil non limitatif. Un processus est ainsi présenté pour exercer un jugement professionnel sur l’état d’un peuplement et ultimement de produire une prescription sylvicole en lien avec les objectifs à poursuivre localement et le diagnostic établi. La notion de résolution de problème reconnue internationalement sera utilisée. Tout au long de l’atelier, un effort particulier sera consenti à l’intégration de la notion des coupes partielles.  

Objectifs de la formation

À la fin de la session de formation, les participants seront en mesure de :

  • Maîtriser la démarche diagnostique en l’appliquant à divers cas, notamment dans des cas de coupes partielles;
  • Augmenter la qualité argumentaire des dossiers appuyant les diagnostics;
  • Utiliser certains outils indispensables lors de l’établissement du diagnostic;
  • Utiliser conjointement l’information de l’inventaire et l’information cartographique;
  • Structurer l’information recueillie durant le processus;
  • Décrire les objectifs et la méthodologie des principaux régimes et traitements sylvicoles;
  • Comprendre l’impact de différents objectifs d’aménagement et/ou sylvicoles sur le diagnostic et la prescription sylvicole.

Plan de la formation

La formation est structurée selon trois approches pédagogiques complémentaires étalées sur 2 à 3 jours, soit des études de cas, des découvertes guidées (sortie terrain) et une approche plus magistrale.

1ère Partie

Les thématiques abordées dans cette première partie plus magistrale sont : 

  • Fondements de la sylviculture (autécologie des espèces, régimes sylvicoles, structures, stades de développement);
  • Traitements sylvicoles;
  • Stratégies d'établissement de la régénération (contrôle de la végétation de compétition, stabilité du peuplement résiduel (chablis et maladies), production de bois qualité, enjeux écologiques (bois mort, structure, etc.));
  • Démarche diagnostique (concept de base, besoins d’information, démarche de résolution de problèmes, paramètres décisionnels);
  • Outils informatiques disponibles.

2e Partie

Cette partie est consacrée à la documentation des études de cas :

  • Compilation de données avec trois outils cartographiques;
  • Démarche diagnostique en équipes de trois;
  • Modulation des diagnostics en fonction d’objectifs d’aménagement différents.

3e Partie

Les participants seront guidés à travers différentes stations en forêt liées avec les études de cas documentées la veille. Les participants pourront valider sur le terrain la démarche diagnostique entreprise en équipe la veille.

Matériel didactique

Chaque participant recevra :

  • Un document de référence avec les notes de cours et des copies des Powerpoint utilisés pour les traitements sylvicoles (remis sur place aux participants);
  • Un vade-mecum (format cahier à anneaux avec séparateurs) comprenant des courbes, l’autécologie des espèces, etc. (remis sur place aux participants);
  • Un recueil de textes (à lire avant).

Attestation

Les participants recevront une attestation du CERFO pour l’atelier. Les ingénieurs forestiers présents au cours pourront obtenir une attestation de formation continue de l’OIFQ.

Formateurs

Guy Lessard, ing.f., M.Sc.
Directeur aménagement forestier durable et sylviculture

Gilles Joanisse, biol, Ph.D.
Chargé de projet

 

Pour de plus amples informations ou pour une formation dans votre région, contactez-nous

 

Voir des témoignages des participants à la formation sur le diagnostic sylvicole d'octobre 2005