Restauration de la connectivité des habitats de la tortue mouchetée (Emydoidea blandingii) – Rapport final

La portion méridionale du territoire de la municipalité de Bristol est caractérisée par son vaste réseau de milieux humides dont la dynamique est fortement influencée par les activités des castors. Ce territoire est renommé pour son étonnante biodiversité et constitue des habitats pour plusieurs espèces de tortues en situation précaire dont la tortue mouchetée. L’empreinte historique des activités industrielles forestières et minières a laissé en héritage une chaîne de marais fragmentés par un réseau de chemins aujourd’hui peu entretenus. La connectivité des habitats humides en est largement affectée. À cela, s’ajoute les démantèlements anthropiques de barrages de castor pour régler temporairement les inondations répétitives du réseau routier. Les occurrences de ces phénomènes sont exacerbées par les variations du régime hydrique engendrées par les changements climatiques. Parce que les ponceaux sont souvent bloqués par les castors, la tortue mouchetée doit emprunter l’emprise des routes pour se déplacer lors de ses migrations saisonnières notamment durant la période de ponte ou utilise celle-ci pour y déposer directement ses œufs. Ces situations accroissent les risques de collision avec les véhicules routiers et de braconnage. Pour mitiger ces menaces sur un site de traverse de marais, un projet a été réalisé conjointement avec la municipalité de Bristol afin de rétablir la connectivité des milieux humides en permettant la libre circulation de l’eau et en rehaussant la hauteur de l’emprise de la route avec du matériel granulaire de fort diamètre. Ce projet constitue une deuxième phase d’un plus vaste projet concernant la connectivité des habitats de la tortue mouchetée dans la municipalité de Bristol.

Contacter le chargé de projet pour plus d’informations.